dimanche 20 juin 2010

j'aime mes amis

La fenêtre ouverte sur le jardin bleui,
J’ai dormi dans le délice des draps frais
Chants d’oiseaux mêlés dans le jardin
Et la confiance de mes amis

Je les ai raccompagnés à leur voiture
Beaux et drôles, un fil de soie, un fil de joie
J’aime savoir qu’ils reviendront, que nous nous reverrons
Que je peux vieillir tranquille, ils sont beaux et doux

La maison rangée frémit, le ciel de nuit s’étire
Les oiseaux font la fête, bavards dans le jardin
Blanche neige ; il faut sortir du lit ! Un jour ton prince viendra !

L’été approche et j’aime mes amis
La maison sent la vanille et les draps glissent sous mes jambes
Je ne mets pas de rime, je m’éveille à peine
Dans les parfums, les chants et les frémissements dans les arbres

Je me fais des souvenirs doux pour t’accueillir mon bel amour
Le jour se lève, bientôt je serai au bavardage joyeux de la tasse de thé…

Il faut toujours un peu de désordre à sa vie, aimer la vie pour s’aimer, aimer ses amis pour aimer, s’aimer pour aimer, pour t’aimer, amoureusement
Dans la profusion des chants d’oiseaux
Je pense à vous
Entendez - vous comme je vous aime ?