lundi 15 février 2010

la clé sous la porte

Les machines bruissèlent leur tic-tac funèbre
L'hiver s'étire
J'ai besoin de forêts, de rivières, de métamorphoses, d'insectes
Je cherche ton rire dans l'éclat de l'eau,
Si j'avais su, j'aurais pu être utile au Monde
Je suis parti, mais je n'ai pas marché
Petite fougère,
Ma nuque crisse
Bientôt, je mettrai la clé sous la porte